ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Accueil/Articles/DECOUVRIR/LES LIEUX/LE FUTUR CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT RÉGIONAL

LES LIEUX

LE FUTUR CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT RÉGIONAL

 UN OUTIL REMARQUABLE MIS AU SERVICE DE L’ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE

La Métropole de Montpellier a souhaité relocaliser le Conservatoire à Rayonnement Régional – CRR

C’est donc au sein de l’ancienne maternité Grasset, propriété de la Métropole depuis le 30 octobre 2017 – le bâtiment a été acheté au CHRU pour un montant de 2,5 millions, que le futur Conservatoire prendra place. Un nouvel espace qui permettra d’assumer pleinement ses missions telles que définies dans les textes d’orientations du Ministère de la Culture (arrêté du 15 décembre 2006), et d’aller au-delà. En effet, avec ce nouveau bâtiment, le CRR va continuer de développer les différentes disciplines : théâtreart dramatique, la musique ancienne, les musiques actuelles amplifiées, la danse, le jazz.
Une nouvelle infrastructure qui permettra l’accueil de nouveaux élèves. Contre 1 500 actuellement, le nouveau Conservatoire devrait en accueillir près de 2 200 d’ici 2020, année de son ouverture. Il s’agit également de créer des conditions optimales pour la dispense des enseignements et de favoriser une plus grande transversalité entre les arts. C’est de plus, renforcer les chances de faire repérer et éclore le talent des futurs artistes professionnels de demain.

IL COMPRENDRA

• 2 plateaux d’orchestre pouvant accueillir de 50 à 80 musiciens
• 2 salles de pratiques collectives pour instrument pour 20 musiciens
• 2 salles de musique de chambre
• 2 salles d’audition pouvant accueillir 80 spectateurs
• 7 studios de danse
• 1 studio de théâtre
• 1 salle de pratique collective de musique ancienne
• 1 salle ouverte pour des associations (musique traditionnelle)
• 1 club de jazz et de musiques actuelles pouvant accueillir 100 spectateurs
• 2 salles de pratique pour les percussions
• 1 auditorium de 400 places pour le public

LE CONSERVATOIRE
ENTRE HISTOIRE ET MODERNITÉ

Au sein du quartier Boutonnet, abrité au cœur de l’ancienne maternité Grasset réhabilitée pour l’occasion et étendue par une construction moderne, le conservatoire profitera d’une surface de plancher totale de plus de 10 000 m2.
Suite à une mise en concurrence, la SA3M mandataire de Montpellier Méditerranée Métropole, a confié la réhabilitation et l’extension au groupement rassemblant Architecture- Studio et MDR. Base a été retenu en qualité de paysagiste. Alors qu’en façade, le long de la ligne 1 de tramway, c’est la partie historique du bâtiment qui sera visible, au second plan, lui sera accolée une construction en verre. Cette partie principale du conservatoire, équipée de multiples salles d’enseignement, d’auditoriums et de studios, sera ponctuée de patios et de terrasses ouvertes sur le square arboré au sud, et le vaste parvis d’entrée au nord. L’ensemble met la transparence et le végétal au cœur du projet. En termes de forme, pour se fondre dans son environnement, ce seront des petits pavillons qui seront construits, positionnés les uns à côté des autres, le long d’un axe central. À l’entrée, une petite placette sera aménagée pour répondre à la placette actuelle à l’arrêt de tramway Boutonnet.

L’ACCOUSTIQUE D’UN CONSERVATOIRE

Lors de la construction d’un équipement tel qu’un Conservatoire, l’acoustique est un point majeur à prendre en compte afin d’assurer une qualité de travail indispensable pour les musiciens.

CALENDRIER : Printemps 2020

VOUS AIMEREZ AUSSI

2020-06-10T10:14:19+02:0012 février 20|LES LIEUX|
Aller en haut